Urnes électorales - de 600 à 1600 bulletins

Urnes Electorales – 600 / 800 bulletins : Dimension : L 400 x l 400 x H 320 mm

Urnes Electorales – 800 / 1200 bulletins : Dimension : L 400 x l 400 x H 420 mm

Urnes Electorales – 1200 / 1600 bulletins : Dimension : L 400 x l 400 x H 520 mm

Conception

– Structure en aluminium anodisé
– Faces transparentes en PMMA

Facilité d’utilisation

– Manipulation : faciles à manier, faciles à vider, grâce aux poignées latérales et au couvercle entièrement amovible
– Contrôle : compteur mécanique avec volet mécanisé de sécurité, Molette de remise à zéro à l’intérieur du capot
– Sécurité : deux serrures à clés différentes,  incorporées au couvercle  pour éviter de disgracieux cadenas

A partir de 165,00

Effacer

Prix H.T

urne électorale conforme

Urne électorale conforme réglementaire totalement transparente qui possède deux serrures dissemblables comme l’exige le code électoral ( art. L63).

Structure

L’urne électorale conforme est fabriqué en Aluminium anodisé. Faces transparentes en PMMA.

Sécurité du scrutin

Compteur mécanique avec volet de sécurité. Molette de remise à zéro à l’intérieur du capot.
Fermeture par deux serrures à clés différentes, incorporées au couvercle pour éviter de disgracieux cadenas.

Facilité de manipulation

Poignées latérales.
Couvercle entièrement amovible : vider l’urne est grandement facilité au moment du dépouillement.

Stockage et protection anti-poussière
Entreposage rapide et stable dans leur emballage d’origine ergonomique (poignées de manutention).

Capacités

– 600 / 800 bulletins : Dimension : L 400 x l 400 x H 320 mm

– 800 / 1200 bulletins : Dimension : L 400 x l 400 x H 420 mm

– 1200 / 1600 bulletins : Dimension : L 400 x l 400 x H 520 mm

Pour les élections, avez-vous pensé à renouveler vos drapeaux ? Retrouvez notre gamme ici

Ce qui change du fait de la crise sanitaire

Jean-Louis Debré rappelle dans son rapport que “le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020(nouvelle fenêtre) […] interdit les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes. Le I de son article 4 énumère, de manière limitative, les motifs pour lesquels les personnes peuvent exercer leur liberté de circulation, au nombre desquels ne figurent pas l’information et l’expression sur les enjeux des campagnes électorales“.

Les réunions publiques et les distributions de tracts n’ont donc pu avoir lieu jusqu’à présent et le projet de loi majore de 20% le plafond des dépenses de propagande afin de tenir compte de l’allongement de la campagne.

Des membres du Conseil scientifique sur le Covid-19 avaient, lors de leur audition le 28 octobre 2020, estimé que la poursuite de la campagne en vue d’un scrutin en mars 2021 était “fortement déconseillée“, voire “déraisonnable“.

Si le contexte sanitaire s’améliore, l’organisation du scrutin en juin 2021 devrait permettre la tenue de réunions publiques. Le Conseil scientifique doit remettre un rapport sur la situation sanitaire au plus tard le 1er avril 2021. En cas de détérioration, un nouveau projet de loi de report serait nécessaire.

Le rapport souligne enfin que même si les moyens de communication dématérialisés se prêtent moins aux enjeux locaux de ces élections les partis politiques y recourent davantage.